Aurélien,

ou comment vivre avec un cutis marmorata...
 
AccueilBienvenueCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Explication sur le don d'organes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fleurette
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 59
Localisation : aveyron
Emploi/loisirs : infirmière
Humeur : toujours à fond mais mon grand âge m'oblige à ralentir
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Explication sur le don d'organes   Mer 21 Jan - 22:51



Avant de commencer je vous laisse méditer ces deux questions :

Seriez-vous prêts à recevoir un don pour vous permettre de vivre ?

Seriez vous prêt à faire un don pour sauver une où plusieurs vies ?

Ensuite je vous propose de vous informer sur le don d’organes sous forme de questions réponses.

Qu'est-ce qu'une greffe ?

Une greffe est la mise en place dans le corps humain d'un organe étranger qui lui est devenu nécessaire
pour remplacer ou suppléer un organe en défaillance sévère et irréductible, et dont la fonction est vitale.
Il va permettre à un malade de retrouver une existence normale.

Quels sont les tissus et les organes que l'on greffe ?

Prélevés de son vivants : Essentiellement les Cellules Hématopoïétiques (ou moelle osseuse, donneurs familiaux ou non),
Rein, entre proches du cercle familial, Peau, Fragments osseux, Lobe hépatique et lobe pulmonaire (très exceptionnellement)
Prélevés après la mort : Coeur, Foie, Rein, Coeur-poumon, Poumon, Pancréas, Os – cartilage, Peau, Intestin (rarement),
Cornée (partie transparente du globe oculaire, située devant l'iris - on ne prélève pas l'oeil)

Depuis quand greffe-t-on ?

Premières transplantations en France : Rein : 1955, Coeur : 1968, Foie : 1972, Pancréas : 1976, Coeur-poumon : 1982,
Poumon seul : 1987, Première greffe de moelle osseuse en France : 1956

Quelles sont les conditions pour qu'une greffe réussisse ?

Il faut : - d'une part, greffer un tissu ou un organe dont les caractéristiques biologiques soient les plus proches de celle du
receveur: c'est la compatibilité tissulaire ; d'autre part, maîtriser les phénomènes inéluctables de rejet.

Qu'est-ce que la compatibilité tissulaire ?


C'est la plus ou moins grande similitude biologique des tissus du donneur avec ceux du receveur.Quand le donneur possède le
même groupe tissulaire que le receveur ou un groupe très voisin, on dit qu'il y a compatibilité : le greffon est accepté; la greffe
réussit. Dans le cas contraire, il y a rejet du greffon donc, échec de la greffe.

.Chacun peut-il être donneur ?

Tout sujet en état de mort encéphalique, malgré tous les efforts des médecins pour le sauver, doit être considéré comme un
donneur potentiel. Dans ce contexte, les médecins entreprennent les recherches des antécédents médicaux et la réalisation
d'examens sérologiques permettant de dépister d'éventuelles maladies transmissibles. Seuls ces examens, effectués juste avant
le prélèvement, autoriseront ou non le don d'organes et de tissus. On ne définit pas de contre-indications à priori.
En pratique, la qualité fonctionnelle du greffon dépend en grande partie des conditions dans laquelle survient la mort. Un organe
dont la fonction est douteuse sera refusé.
Il n'y a pas de limite d'âge légale pour donner, cela dépend des organes concernés. Le critère retenu est la qualité des organes
prélevables. C'est l'état physiologique du donneur et les circonstances de sa mort qui en décident.
En 2007, 3 % des donneurs avaient moins de 16 ans, 31 % de 16 à 45 ans, 37 % de 46 à 60 ans et 32 % plus de 60 ans.
Pour vous procurer la carte de donneur ; http://www.france-adot.org/ cette carte n’a pas de valeur juridique, vous devez donc
informer vos proches de votre décision et la mettre dans votre portefeuille bien visible, sensibilisez vos enfants et vos famille.

Comment puis-je faire connaître ma position vis à vis du Don d'Organes ?

Si je refuse tout prélèvement d'organe le jour de mon décès, j'ai la possibilité de m'inscrire sur le Registre Nationale des Refus,
auprès de l'Agence de la biomédecine. J'aurai dès lors l'assurance de ne pas être prélevé.


Si au contraire je suis résolument POUR le Don d'Organes, je dois :

• le signaler à mes proches, afin que ceux-ci puissent témoigner de ma volonté,
• mieux, porter sur moi une carte de donneur d'organes. Celle-ci n'est pas obligatoire mais facilite grandement le don. Elle me permet
d'affirmer ma position et signifie que "j'accepte que le jour de mon décès, si les circonstances le permettent, on me prélève des organes
pour greffer à des malades en attente".
• Je peux mentionner à mes proches ma volonté d'exclure du prélèvement un ou des organes particuliers.
Il n'y a pas d'âge minimum pour prendre sa carte de donneur : même un mineur peut affirmer ainsi sa position. Il faut simplement savoir
qu'en cas de décès (idem pour un majeur faisant l'objet d'une mesure de protection légale), le prélèvement ne peut avoir lieu qu'avec
l'accord des parents. L'expérience prouve que de connaître la position de leur enfant facilite le choix des parents.

Qu'est-ce que la mort encéphalique (cérébrale) ?

C'est l'arrêt de toute activité cérébrale. Cet état est irréversible. La certitude de la mort est incontestable, confirmée par des examens
médicaux spécialisés. En état de mort encéphalique, les grandes fonctions de l'organisme doivent être maintenues par une circulation
sanguine et une assistance ventilatoire et un maintien du corps à température pour une bonne conservation des organes.

Est-ce que le Don d'Organes et le don du corps à la science sont la même chose ?

NON. Le Don d'Organes est un don pour la vie. Bien que la personne soit décédée, ses organes sont maintenus en état de fonctionner.
Après prélèvement(s) l'aspect extérieur du corps fait l'objet des plus grands soins de la part des médecins, avant la restitution à la
famille pour le rite funéraire de chacun.
"Léguer son corps à la science", c'est donner l'ensemble de son corps, après la mort, pour les besoins d’une faculté de médecine.
Le corps ne sera pas restitué à la famille. Ce type de don est payant par le donateur (frais de transport et de conservation du corps).
Il doit s'adresser au Laboratoire d'anatomie d'un CHU ou à la faculté de médecine la plus proche

Comment le receveur est-il sélectionné ?


Les malades qui peuvent bénéficier d’une greffe d’organes sont inscrits sur une liste d’attente gérée par l’Agence de la biomédecine.
La durée de cette attente dépend du nombre de greffons disponibles et des facteurs biologiques propres à chaque personne en vertu
du principe de compatibilité « donneur – receveur ». Les greffons sont attribués selon des règles de répartition très précises et
homologuées par des autorités de santé qui respectent les principes d’équité, d’éthique médicale et d’efficacité. La répartition suit
deux principes : priorité médicale et déplacement géographique. Certains patients sont prioritaires.
Les receveurs dont la vie est menacée à court terme, les enfants, les receveurs dont la durée d’attente est particulièrement logue,
les receveurs dont les caractéristiques sont très proches de celles du donneur comme le poids, la taille ou le groupe sanguin..
Le don est strictement ANONYME et GRATUIT.
Peut-on être greffé plusieurs fois ?
C'est possible mais on est alors limité par la résistance naturelle du corps humain aux interventions répétées. L'organisme a déjà fabriqué
des anticorps dirigés vers l'organe greffé considéré comme étranger (on dit du malade qu'il est "hyperimmunisé").

Quelles sont les complications possibles d'une greffe ?

Les complications possibles sont essentiellement de deux sortes. Le rejet : la greffe n'est pas tolérée par le receveur, il peut avoir lieu à
tout moment dans sa vie. L'infection : en luttant contre le rejet, on diminue les capacités de défense de l'organisme contre les bactéries,
virus et parasites rendant le patient plus vulnérable.
Il faut savoir qu’à partir du moment où l’organe est prélevé, il est mis dans une solution puis placé dans un conteneur réfrigéré. Il n’est
plus alimenté et la course contre la montre commence. C’est ce que l’on appelle l’ischémie froide. Le temps maximum d’ischémie froide
varie d’un organe à l’autre. Pour les Poumons 4H , Cœur 4H, Foie 6H, Reins de 36 à 48H, Pancréas 16H . Certaines greffes sont malheureusement
vouées à l’échec si ce délai n’est pas respecté. En effet dans certains cas l’organe peut ne pas se revascularisé. On s’efforce de réduire le temps
entre le prélèvement et la greffe en diminuant au maximum la distance à parcourir pour le greffon
Les traitements anti-rejet et hygiène de vie
.Vivre avec un organe « étranger » dans son corps nécessite un suivi médical strict, des traitements médicamenteux spécifiques et une
hygiène de vie rigoureuse. Les personnes greffées doivent suivre un traitement anti-rejet à vie. Douleurs et fièvre doivent systématiquement
être signalées au médecin car ils peuvent être le signe d’une mauvaise réaction au traitement. Le bon état du greffon est également vérifié.
Par ailleurs, le traitement à base d’immunosuppresseurs affaiblit les défenses immunitaires, d’où une plus grande vulnérabilité aux infections,
aux réactions à l’exposition solaire, aux tumeurs. Le risque de cancer est accru. Une surveillance médicale est donc là encore nécessaire.
Les personnes greffées doivent aussi faire attention à leur consommation de sel, de sucres et de graisses pour prévenir certaines
complications liées aux immunosuppresseurs, comme l’hypertension artérielle ou l’excès de cholestérol. La pratique d’un sport est souvent
encouragée. Elle permet, d’une part, de réadapter le corps à l’effort, et de l’autre, de réconcilier la personne greffée avec son corps. Il y a donc un double bénéfice
thérapeutique et psychologique.
L’augmentation des besoins en greffonsDe 2000 à 2007, la greffe d’organes a connu un essor sans précédent en France.
Le nombre de personnes prélevées a augmenté de 54 %, le nombre de greffes de 45 %.
Malgré cela, le besoin en greffons ne cesse de croître et la hausse de l’activité ne suffit pas à le couvrir. En 2007,
227 patients sont décédés faute de recevoir un Greffon. Le greffon est le terme général qui désigne l’élément du corps humain qui doit être
greffé. Cela peut être un organe, un tissu ou encore des cellules. à temps. L’augmentation des besoins découle en premier lieu du succès de la greffe.
Cette technique médicale est en effet de mieux en mieux maîtrisée, avec des résultats en termes de durée et de qualité de vie en constante
progression. Les situations dans lesquelles une greffe est recommandée sont de plus en plus nombreuses et diversifiées. Par ailleurs, le
vieillissement de la population favorise les problèmes de santé aboutissant à une greffe. Chaque année, le nombre de personnes inscrites
en liste d’attente progresse. Actuellement, l’attente des patients peut durer des mois, voire des années.
La lutte contre la pénurie
Moins de 1 % des personnes qui meurent à l’hôpital sont en état de Mort. La mort correspond à la destruction totale et irréversible des
fonctions de l’encéphale, à savoir l’ensemble formé par le cerveau, le cervelet et le tronc cérébral.
Le constat de mort repose sur trois observations cliniques : l’absence totale de conscience et de mouvements, la disparition totale des
réflexes du tronc cérébral, l’absence de respiration spontanée. L’Agence de la biomédecine soutient donc le prélèvement d’organes
sur d’autres catégories de donneurs : les donneurs vivants et les donneurs décédés après un arrêt cardiaque.
Néanmoins, ces pratiques ne permettent pas de venir à bout du problème de pénurie. Elles concernent quasi-exclusivement le rein.
Par ailleurs, elles se limitent à des contextes particuliers : le cercle familial du malade pour le don du vivant ; les hôpitaux qualifiés
et équipés pour le prélèvement après un arrêt cardiaque mortel. Toutes les sources de greffons doivent donc être utilisées au meilleur
de leur possibilité. S’agissant des défunts en état de mort encéphalique, le recensement plus systématique des donneurs potentiels dans
les différents services hospitaliers a permis une progression sensible des prélèvements ces dernières années. En 2007, 3 147 défunts
susceptibles d’être prélevés ont été signalés par les équipes médicales, soit une hausse de 56 % par rapport à 2000.

Un enjeu clé : limiter le refus des familles « par précaution »

Tous les défunts en état de mort encéphalique qui sont recensés dans les services hospitaliers ne sont pas prélevés. En 2007, seuls 49,6 %
l’ont été.
Certains défunts en état de mort encéphalique ne peuvent être prélevés pour des raisons médicales ou logistiques. Pour d’autre, l
e prélèvement est refusé. Soit par le défunt lui-même, qui s’était inscrit au registre national des refus ou qui avait signalé son opposition
à ses proches. Soit par la famille qui, faute d’information sur le choix du défunt, refuse le prélèvement d’organes sur leur proche ce qui
représente quand même 30%.


En résumé pour 2007 (Les chiffres 2008 n’étant pas encore diffusés)

4 666 malades ont été greffés.

1 562 personnes ont été prélevées.

5,6 % des donneurs d’organes étaient des personnes vivantes.

227 malades sont morts faute de greffe

Le don d'organes, de sang, de plaquettes et de moelle osseuse a été choisi par le Premier Ministre comme thème de la "grande cause
nationale 2009"

Avec l’attribution du label Grande Cause nationale au don d’organes, de sang, de plaquettes et de moelle osseuse, l’année 2009 permettra
aux associations concernées (en premier lieu FRANCE ADOT !) de sensibiliser les Français à cette question.
Car malgré les efforts et l’engagement de la société civile, "les besoins non couverts
demeurent préoccupants", selon les termes d’un communiqué de Matignon….

Il faut changer les mentalités et tous être solidaires comme le disait le Prof CABROL

« …Se faire enterrer avec ses organes c’est se faire enterrer avec tous ces trésors… »


Merci à tous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan42
Team
Team


Masculin
Nombre de messages : 221
Age : 57
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : Responsable de formation
Humeur : J'essaie de voir mon verre à moitié plein
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Explication sur le don d'organes   Jeu 22 Jan - 2:34

Merci, merci et encore merci pour cette information très détaillée sur ce sujet capital et même vital.
J'espère que celà va générer chez nos visiteurs l'envie de se procurer leur carte de donneur ou au moins de nous poser toutes les questions qui les font encore réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beber
Team
Team
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 56
Localisation : Aubagne
Emploi/loisirs : Chauffeur de bus de tourisme
Humeur : Cool
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Explication sur le don d'organes   Jeu 22 Jan - 22:06

je vais lire attentivement
merci Geneviève : tout est clair et bien compréhensible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco1811
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 502
Age : 53
Localisation : Paca
Emploi/loisirs : Fonctionnaire Territorial
Humeur : Sensible et susceptile !
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Explication sur le don d'organes   Ven 23 Jan - 23:45

Geneviève,

Si je ne t'avais pas rencontré et connu l'histoire de Simon puis celle de Mélodie, j'aurai persisté dans ma pensée :

"Oui, le don d'organes, peut-être un jour, on a le temps d'y penser..." - je l'assume même si je n'en suis pas fière.

Mais il y a eu la magie de la rencontre, le temps qui a fait que je te connaisse un peu plus d'avantage à chaque fois,
ton dévouement, ta conviction, ta rage de faire comprendre que donner c'est rendre la vie.

Puis j'ai écouté Pierre lorsque vous étiez à la maison, puis Raph lorsqu'on était chez lui et encore toi avec tes mots
d'une telle simplicité mais tellement a même de nous faire tout comprendre. ..

Ma décision, j'en avais parlé à Pierre.
Je te la livre ce soir

En juillet, à Millau TU me feras ma carte de donneur en présence de Pierre (mon témoin !).
Je demanderai à Anaïs, Christian et à Raph, d'être présents.
Tout simplement parce cette décision c'est grâce a vous que je l'ai prise car vous m'avez permis d'ouvrir les yeux.
Merci....

_________________
Sur les ailes du rêve même les moineaux blessés ont des ambitions d'Albatros...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurette
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 59
Localisation : aveyron
Emploi/loisirs : infirmière
Humeur : toujours à fond mais mon grand âge m'oblige à ralentir
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Explication sur le don d'organes   Sam 24 Jan - 0:51

Merci Coco c'est OK en plus il faut mon supérieur le pére Gilbert .

Tu sais moi même avant d'y être confronté j'étais comme toi pourtant je suis dans le milieu médical. J'en avais entendu parler mais de là à prendre ma décision OUI ou NON j’en étais bien loin. Cela fait penser à sa propre mort et ça personne ne veut le voir. De plus quand c’est pour tes enfants, imaginer cela, c’est impensable.

Les médecins ont commencer à nous parler de greffe pour SIMON quand il avait 5 ans c’était donc en 1995. A ce moment là quand au cours de diverses manifestations avec l’ADOT nous parlions du don d’organes avec les passants, ils changeaient de trottoir. Malheurs ! Nombreux étaient ceux qui te disaient « non ça ne m’intéresse pas ».Et puis petit à petit, à force d’en parler comme le dis si bien PAN les mentalités ont évolué et tout le monde prends conscience aujourd’hui que lui aussi un jour peut en avoir besoin.
Le décès de Grégory Lemarchal a aussi énormément contribué à cela. C’est vraiment malheureux pour lui et je lui dois un profond respect de s’être battu jusqu’au bout, mais il ne faut pas se leurrer, il y a de nombreux anonymes qui eux aussi décèdent tous les jours.
Je gère les demandes de carte au niveau départemental , le nombre à exploser ces dernières années. Je suis convaincu qu’il faut développer l’information en milieu scolaire. Pas trop jeune quand même, nous intervenons à partir de 3° jusqu’en classe de prépa. Nous leur diffusons un petit film de 15 mm qui montre un jeune qui décède suite à un accident de scoot et la famille va permettre le prélèvement. Ces jeunes scolaires vont véhiculer l’information à leur famille, ils en parlent entre eux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan42
Team
Team


Masculin
Nombre de messages : 221
Age : 57
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : Responsable de formation
Humeur : J'essaie de voir mon verre à moitié plein
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Explication sur le don d'organes   Sam 24 Jan - 4:57

Je serais là ma petite Coco, tu peux compter sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco1811
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 502
Age : 53
Localisation : Paca
Emploi/loisirs : Fonctionnaire Territorial
Humeur : Sensible et susceptile !
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Explication sur le don d'organes   Mar 27 Jan - 11:45

Merci mais j'étais convaincue que tu serai là.
Après ton intervention en tant que modérateur,
J'ai clarifié le sujet de ce forum.
Avec nos excuses

_________________
Sur les ailes du rêve même les moineaux blessés ont des ambitions d'Albatros...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurette
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 59
Localisation : aveyron
Emploi/loisirs : infirmière
Humeur : toujours à fond mais mon grand âge m'oblige à ralentir
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Explication sur le don d'organes   Mer 28 Jan - 15:03

Bonjour à tous,
pour parler de sujets trés importants et trés sérieux, je vous prépare un post sur le don du sang qui est tout aussi primordial que le don d'organes.
J'attends des réponsees à des questions posées au Centre de Transfusion Sanguine départemental pour vous apporter des infos actuelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco1811
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 502
Age : 53
Localisation : Paca
Emploi/loisirs : Fonctionnaire Territorial
Humeur : Sensible et susceptile !
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Explication sur le don d'organes   Mer 28 Jan - 18:32

D'accord Geneviève !
Tu deviens un pillier de ce forum et là je suis très serieuse Embarassed
Ouvres un nouveau sujet concernant ton post afin qu'on puisse bien discerner tout cela.

_________________
Sur les ailes du rêve même les moineaux blessés ont des ambitions d'Albatros...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan42
Team
Team


Masculin
Nombre de messages : 221
Age : 57
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : Responsable de formation
Humeur : J'essaie de voir mon verre à moitié plein
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Explication sur le don d'organes   Mer 28 Jan - 22:01

Très bonne idée M'dame Geneviève.
Prends ton temps et post nous quelquechose de tip top.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco1811
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 502
Age : 53
Localisation : Paca
Emploi/loisirs : Fonctionnaire Territorial
Humeur : Sensible et susceptile !
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Explication sur le don d'organes   Mar 7 Juil - 20:26

Ça y est ! Ma térésa me l'a faite !
Pas dans les conditions que j'aurai aimé mais ce n'est que
partie remise !
111 cartes établies !
Nouveau record !
Bravo !!!!

_________________
Sur les ailes du rêve même les moineaux blessés ont des ambitions d'Albatros...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan42
Team
Team


Masculin
Nombre de messages : 221
Age : 57
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : Responsable de formation
Humeur : J'essaie de voir mon verre à moitié plein
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Explication sur le don d'organes   Mar 7 Juil - 21:11

Bienvenue au Club Mme Coco et félicitations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco1811
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 502
Age : 53
Localisation : Paca
Emploi/loisirs : Fonctionnaire Territorial
Humeur : Sensible et susceptile !
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Explication sur le don d'organes   Lun 18 Jan - 12:57


Article paru dans la revue de la Fédération France Adot et qui met en avant l'action de notre Association Les Motards du Viaduc.

CLICK !

Ma Térésa...Merci !

J'ai vraiment hâte d'être à samedi pour qu'on se retrouve tous !

_________________
Sur les ailes du rêve même les moineaux blessés ont des ambitions d'Albatros...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco1811
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 502
Age : 53
Localisation : Paca
Emploi/loisirs : Fonctionnaire Territorial
Humeur : Sensible et susceptile !
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Explication sur le don d'organes   Sam 20 Mar - 21:10


Nouvelles infos sur les dons d'organes transmises par Geneviève sur notre forum des Motards du Viaduc Ici

_________________
Sur les ailes du rêve même les moineaux blessés ont des ambitions d'Albatros...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Explication sur le don d'organes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Explication sur le don d'organes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Explication simplifiee de la Messe
» Une explication rationnelle ?...
» Explication sur le "Takfir" et ses règles
» L’explication des 73 sectes
» Explication de cette espace.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurélien, :: Associations :: France Adot-
Sauter vers: